Dans le cadre de l’alignement du cadre légal et réglementaire du système éducatif au Burundi sur le Plan National de Développement du Burundi –PND- (2018-2027), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique en collaboration d’une part, avec le Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle et d’autre part, avec le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi, a organisé  en date  du 28/11/2019 au Centre de Formation Professionnelle(CFP)  de Kigobe, un atelier de validation du document de « Cadre National de Qualifications et de Certifications-CNQC ».

Cet atelier a été honoré par Monsieur  le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Madame la Ministère de l’Education, de la Formation Technique et Professionnelle et Monsieur le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi. Cet atelier a aussi enregistré la participation des différents responsables administratifs  et les différents partenaires du système éducatif au Burundi et aux niveaux et secteurs diversifiés.

La cérémonie d’ouverture officielle de l’atelier a été marquée par le discours prononcé par   Son Excellence Monsieur le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Dr Gaspard BANYANKIMBONA. L’essentiel du discours prononcé se résume comme suit :

  • Rappel du contexte de l’élaboration du projet de Cadre de Qualification et de Certification au Burundi, une activité inscrite sur le plan d’action 2018 du Gouvernement, en lien avec le Plan National de Développement du Burundi –PND- (2018-2027), et  qui s’inscrit dans les suites d’un ensemble de réflexions menées depuis 2014  dans le cadre de l’intégration du Burundi dans l’EAC ;
  • La nécessité de disposer d’un outil de référence pour la délivrance de titres scolaires et académiques qui rassemble les certifications provenant, de la formation professionnelle, technique, universitaire et de la formation en milieu de travail, que celles-ci soient acquises par la formation ou la reconnaissance de l’expérience;
  • L’obligation de concrétiser les conventions internationales/régionales en matière de reconnaissances des qualifications de l’enseignement supérieur (Addis Abbeba 2014, Conférence Générale de l’UNESCO Paris, 2019)
  • La réponse dudit cadre à un double objectif :

-donner un fondement réglementaire et une lisibilité accrue à la nomenclature burundaise des niveaux de qualification

-aligner la nomenclature burundaise sur la nomenclature définie par le cadre de la Communauté de l’Afrique de l’Est des certifications

  • L’objectif de l’atelier qui est de valider le projet de CNQC après avoir formulé des recommandations d’amélioration du document

Avant de procéder à la présentation du document de « Cadre National de Qualification et de Certification-CNQC, Monsieur le Secrétaire Permanent au MESRS Professeur Fréderic BANGIRINAMA  est revenu sur certains éléments de contexte et fait le cadrage de l’atelier. L’essentiel de son intervention a porté sur les défis que le CNQC va relever ainsi que son utilité et ses avantages/bénéfices.

 Conclusion et clôture de l’atelier

Les participants ont reconnu la bonne qualité du document de CNQC élaboré par le MESRS et ont par conséquent  procédé à sa validation sous réserve de la prise en compte des observations et recommandations d’amélioration formulées. Cependant, ils ont demandé  que le CNQC soit harmonisé avec les cadres légaux et réglementaires du système éducatif  et  sur l’emploi au Burundi.

Les participants sont également adressés leurs félicitations au MESRS pour la bonne organisation des travaux et de leur séjour agréable au CFP de Kigobe.